Comment récupérer eau de pluie ?

L’eau est un élément vital qui est utilisé en très grande quantité dans la vie de tous les jours : pour les WC, pour la douche, la lessive, la vaisselle, le ménage, pour boire… etc. Cependant l’eau propre à la consommation a un coût, qui peut avoir un poids significatif dans le budget mensuel, lorsqu’elle est achetée auprès d’un fournisseur comme Veolia Eau France, ou la Lyonnaise des eaux par exemple.

L’eau est donc précieuse, mais elle coule pourtant abondamment lors de pluies, en fonction des régions. Il est donc intéressant de récupérer cette eau. Cependant, pour l’utiliser, il est tout d’abord nécessaire de la traiter, sans quoi elle peut être mauvaise pour la santé car elle est entrée en contact avec différents gaz, avec des particules souvent riches en matériaux lourds et avec différents aérosols relâchés par les activités humaines. Pour le jardin, les WC et le lave-linge, il n’est pas nécessaire que cette eau soit traitée, mais c’est obligatoire pour la vaisselle ou pour la consommation, et c’est recommandé pour la douche et la salle-de-bain (il ne faudrait pas la boire sinon).

Traiter l’eau de pluie

Pour traiter l’eau de pluie au niveau de la maison, il est possible d’utiliser une station de potabilisation qui réunira les trois fonctions suivantes :

  • Stérilisateur UV : permet de supprimer les bactéries, microbes, virus, algues et moisissures par rayonnement ultra-violet.
  • Filtration classique : pour supprimer les boues et particules en suspension, afin de rendre l’eau transparente.
  • Filtre à charbon actif : le charbon permet de filtrer le calcaire et les particules organiques, afin de donner un meilleur goût à l’eau.

Les économies grâce à l’eau récupérée peuvent aller jusqu’à 40% pour les zones où il pleut fortement. Si vous utilisez l’eau récupérée pour les sanitaires ou pour la consommation, il est cependant nécessaire de la faire analyser par un laboratoire agréé afin d’éviter tout problème de santé.